Parole de bègue, un blog sur le bégaiement

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - acceptation

Fil des billets

22oct. 2011

JMB 2011 : Le bégaiement, un trouble neurologique, si si !

Question réponseAprès 2009, on remet le couvert en 2001 pour la Journée Mondiale du Bégaiement du 22 octobre. Le Dr Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel, médecin phoniatre et spécialiste du bégaiement, s’est proposée de répondre aux questions des blogueurs du bégaiement (Olivier, Laurent, Cédric, Jérôme, Bérenger et moi-même). J’ai lui ai donc posé 3 questions auxquelles elle a répondu. Voici la première d’entre elle au sujet des orthophonistes et de la nature du trouble “bégaiement”.

Mais avant cela, je tiens une nouvelle fois à remercier le Dr Monfrais-Pfauwadel pour sa disponibilité et pour sa considération à notre égard (nous, blogueurs anonymes bègues mais curieux :-D ).

Lire la suite...

23fév. 2011

Sortir des querelles de clochers

PaixCe matin, Hugues (alias Red), un membre du Forum du bégaiement m’a offert un superbe cadeau en laissant un témoignage formidable sur son cheminement personnel face au bégaiement, couronné de réussite. Son texte met surtout en avant une ouverture dont je suis particulièrement attaché et que je tente d’imposer sur le forum. Hugues dit tout avec une telle clarté qu’il transfigure le paysage du bégaiement en France, avec d’un côté les thérapeutes conventionnels (les orthophonistes), et de l’autre les anciens bègues enseignant leurs méthodes lors de stage (Ivan Impoco et Christian Boisard en premier lieu). Je vous laisse lire ce texte bouleversant à plus d’un titre.

Lire la suite...

18nov. 2009

JMB 2009 : Le bégaiement chez l'adolescent

AdolescentA l’adolescence, le bégaiement est chronicisé, il est ancré et il devient terriblement difficile de s’en débarrasser. Les parents, qui souhaitent le meilleur pour leur enfant, s’alarment de le voir en souffrance. L’acceptation du bégaiement de son enfant est certainement une chose atrocement pénible. Cela ne peut se faire qu’avec le temps. Voici les questions d’une mère d’ado qui bégait :

“Mon fils de 13 ans bégaie de façon inégale : en situation de stress, de fatigue… Il bégayait un petit peu vers 3 ans, plus cela a passé jusqu’à ses 9 ans.
Il a fait 2 ans d’orthophonie, puis vu un psychologue qui n’a pas identifié de trouble psychologique pouvant être à l’origine de ce bégaiement; il nous conseillait de ne pas y apporter trop d’importance, en pensant que cela passerait avec l’adolescence, comme c’est souvent le cas visiblement ?
Aujourd’hui, cela devient quand même gênant, et nous voudrions engager d’autres démarches pour l’aider à s’en débarrasser. Doit-on se tourner vers la thérapie comportementale ? Faut-il faire d’abord des tests pour évaluer la gravité du bégaiement (comme semble le conseiller le docteur Monfrais) ? Faut-il aller voir un orthophoniste, un phoniatre, … ? Et avez-vous des adresses à me donner ?
Merci beaucoup”

Lire la suite...

08juin 2006

Entre désir et refus

Je me suis toujours beaucoup questionné sur mon rapport à la vie et aux événements qui la jalonnent. Une chose parmi toutes m'interpelle, elle concerne la façon que j'ai de communiquer avec ceux qui m'entourent. Cette communication est depuis longtemps profondément influencée par le bégaiement, et ma manière d'aborder l'autre hésite entre l'envie et la peur, le désir et le refus.

Lire la suite...

12fév. 2006

L'acceptation de l'aide

Un sujet très intéressant a été abordé lors de la dernière réunion de l'APB de Lyon : le problème de l'acceptation de l'aide.

Lire la suite...

- page 1 de 2